Retour à l'accueil du siteRetour à l'accueil du site
Livre d'or du site Sonderkommando.info


Ecrire un message


Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 21 à 40
Page : 2
Nombre de messages : 119
 
le 05/11/2011 à 12:16

Bonjour madame, je suis tombée par pur hasard sur votre blog, très intéressant. Moi même ayant lus des dizaines de livres sur la seconde guerre mondiale surtout sur la Shoah. J'éprouve les mêmes sentiments que vous, je suis algérienne donc j'ai aucun lien avec les juifs mais je cherche a comprendre ce chapitre sanglant de l'histoire du monde.
J'aime l'histoire et je suis tout le temps sur le net entrain de fouiner et de chercher des noms. Votre site va beaucoup m'aider puisque il donne énormément de noms nazi afin que je fasse mes propres recherches et d'élargir mes connaissances. C'est un excellent site bien fait et bien présenté je vous félicite pour ce travail. Je reviendrais moi aussi souvent que je peux a mes heures perdues afin de faire mes recherches. Merci encore et bon courage pour la suite.

Réponse : Bonjour.
Je vous remercie pour votre message et je vous souhaite de bonnes recherches.
 
le 07/10/2011 à 15:02

Bonjour,
Beaucoup d'amateurs en histoire se prétendent historien, mais être historien n'est pas une chose légère, il faut être un vrai chercheur, un fouineur des documents sources. A défaut il faut au moins comparer les avis contradictoire afin de toujours approfondir la question. Dans ce but je vous invite à regarder ces 2 documentaires et de relire le livre de Pressac après. Vous pourrez répondre ensuite à la question pourquoi Walter DEJACO et Fritz ERTL n'ont pas été condamnés.
[liens vers des vidéos de négationnistes]
il y a encore d'autres documentaires qui vous permettrons de comprendre ce que vous dites incompréhensible:" Le système des camps mis en place par les nazis pose des questions de fond, des questions incontournables, des questions qu'on ne peut pas éluder, des questions résolument déterminantes sur la nature humaine."
Voyez également (afin tjs d'approfondir la connaissance).
[lien idem, d'ailleurs interdit en France]

Réponse : Bonjour.
J'ignore qui vous êtes, pour vous autoriser à vous poser en donneur de leçons.
J'ignore si vous avez compulsé autant de kilos d'archives que moi en Allemagne, en Pologne et ailleurs (sans compter que votre terme de "fouineur" me semble très parlant sur la façon dont vous abordez les travaux de recherche) mais peu importe.
Je ne relèverai pas non plus vos fautes d'orthographe, ce serait mesquin.

Je choisis de répondre sur votre terrain, mais sans prendre ici le temps d'un contre-argumentaire point par point, évidemment impossible dans le cadre d'un livre d'or. Je ne relèverai que les premiers "arguments" de la vidéo de M. Faurisson que vous me proposez. Il y affirme qu'il n'existe pas de texte de Hitler évoquant une volonté délibérée d'extermination des Juifs, et que "on ne peut pas citer une seule preuve de l'intention de génocide". Je vous propose à mon tour d'être un "fouineur des documents sources" comme vous le dites, et non pas un simple avaleur de discours négationnistes (cela dit, il ne s'agit que de documents très connus, même si certains ne s'y réfèrent pas).
- Vous pourriez par exemple consulter les ouvrages de M. Maxime Steinberg, un historien belge remarquable (qui, par ailleurs, m'a fait l'honneur de soutenir mon travail) citant dans le lien suivant une célèbre phrase de Hitler : http://books.google.fr/books?id=AbK_QsZLMV0C&pg=PA151&dq=maxime+steinberg+%22mais+l%27extermination+de+la+race+juive%22&hl=fr&ei=LsuQToPKEMyLswbw68zsBg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CDsQ6AEwAA#v=onepage&q=maxime%20steinberg%20%22mais%20l%27extermination%20de%20la%20race%20juive%22&f=false
- Vous pourriez aussi écouter l'enregistrement du discours de Poznan de H. Himmler : http://www.dailymotion.com/video/xy9yo_discours-de-himmler-du-4-octobre-19_shortfilms
- Vous connaissez sans doute bien mieux que moi le texte de "Mein Kampf" et toutes ses formules "par tous les moyens, même les plus brutaux", "trancher brutalement et arracher l'ivraie" [chap 1], "anéantir avec une décision brutale les rejetons non améliorables" [chap 2] etc... etc... une litanie !

Cela dit, puisque vous défendez la thèse selon laquelle ni la volonté d'extermination des Juifs d'Europe, ni les chambres à gaz homicides n'ont existé, je me demande comment vous vous expliquez tout un tas de faits. Par exemple, et parmi tant d'autres :
- où sont passés les centaines de milliers de Juifs arrivés en train à Treblinka dont les documents d'époque attestent (vous savez, ceux que l'on trouve en travaillant dans les lieux où sont entreposées les archives) ?
- comment et pourquoi la population juive d'Europe, hommes, femmes et enfants, qui représentait environ neuf millions et demi de personnes en 1933, n'en comptait plus que trois millions et demi après guerre ?
- comment se fait-il que les SS en charge de ces actions aient expliqué, lors de leurs procès respectifs, comment se sont mis en place les gazages des Juifs, et comment ils se déroulaient, à commencer par Höß, le commandant du camp d'Auschwitz, mais aussi beaucoup d'autres (cf, toujours, les archives) ?

Enfin, je remarquerai rapidement que le sens de la phrase émanant de mon site que vous citez n'évoque en rien des éléments incompréhensibles, contrairement à ce que vous avez cru y lire, mais bien ce qui me semble relever de nécessaires et utiles réflexions, notamment philosophiques et psycho-sociales.
 
le 25/09/2011 à 10:44

Bravo pour ce travail
j'utilise une partie des documents pour mes guidages en Pologne
et je donne l'adresse de votre site aux jeunes et moins jeunes
KOL TOUV
TODA Merci

Réponse : Merci à vous pour ce message. Je vous souhaite donc... nesi'ah tovah
Que ces voyages vous apportent autant que vous en attendez.
 
le 30/08/2011 à 16:29

J'adore ! Je reviendrais !
 
le 14/08/2011 à 14:26

Bonjour,

Je me permets de signaler une oeuvre de fiction consacrée aux sonderkommandos d'Auschwitz-Birkenau : il s'agit d'"Auschwitz de mes nuits", une pièce de théâtre écrite et mise en scène par Jean Manuel Florensa. Cette pièce a été créée le 14 octobre 1988 par le Théâtre de Feu, Centre dramatique des Landes.

Le personnage principal est un Juif français rescapé du SK, confronté à son passé insoutenable.

Voici les références bibliographiques de la pièce : FLORENSA Jean Manuel / Auschwitz de mes nuits. - Paris : Éd. de l'Amandier, 1989 . - 47 p. - ISBN 2-907649-01-9.

Mille mercis pour votre site, qui méritait ô combien d'être mentionné dans le "Guide historique d'Auschwitz" de J.Fr. Forges et P. J. Biscarat !

Réponse : Bonjour.

Merci de votre message.
Vous faites bien de me signaler cette pièce de théâtre, car je ne crois pas en avoir entendu parler jusqu'alors. Je ne l'ai en tout cas ni vue, ni lue (ce qui ne devrait donc pas durer !)

Vous ne m'avez pas laissé votre adresse mail, il ne m'est donc pas possible de vous répondre directement. Vous pouviez : je ne les laisse pas accessibles sur le livre d'or. Mais c'est peut-être un choix de votre part, auquel cas il n'y a pas de problème, c'est bien évidemment votre entière liberté.

Je vois que vous fréquentez aussi le blog du site merci pour cette chaleureuse remarque.
 
le 10/08/2011 à 10:36

Quel remarquable travail! D'autant plus fabuleux qu'il n'émane pas d'une personne s'y consacrant à plein temps. L'histoire des Sonderkommandos, révélée dans toute son horreur dans le film "Shoah" par les témoignages exceptionnels de Filip Müller et Abraham Bomba, fut à elle seule une tragédie dans la tragédie. Bravo pour vos recherches incessantes et votre passion pour le sujet.

Pour avoir visité tous les camps d'extermination nazis de Pologne et pour avoir beaucoup lu de leur histoire, je puis affirmer qu'un site comme le votre mérite la gratitude profonde de tous ceux qui se sentent concernés par un sujet qui doit demeurer vivant dans toutes les mémoires, qu'elles soient juives ou qu'elles ne le soient pas...

Réponse : Bonsoir.
Je vous lis depuis la Pologne alors que j'étais ces derniers jours à Treblinka et à Stutthof...
Je vous remercie beaucoup pour la chaleur de votre message.
 
le 30/07/2011 à 08:47

Bonjour Madame,
préparant notre voyage à Auschwitz, je suis tombée sur votre site... Très bien fait, clair et précis. Je vous remercie pour tout ce travail et pour l'engagement que vous y mettez. Merci de perpétuer ce travail de mémoire qui est tellement important pour nous et nos enfants.. pour que nous puissions dire "plus jamais ça!". Je suis peintre et je travaille sur la condition humaine reliée a la solitude, aux personnes âgées, aux camps de concentration...si vous avez envie d'aller y jeter un petit cou d’œil:
www.catherine-winandy.odexpo.com
Merci infiniment pour tout ceci.
N'existe t'il pas une version "Papier de votre travail" ?
Bien à vous, Catherine

Réponse : Bonjour.

Je vous remercie pour votre message et vos encouragements.

En ce qui concerne votre visite à Auschwitz, quelques éléments importants ont changé depuis la rédaction de ma page (que je vais modifier en ce sens à mon retour... j'y vais à nouveau bientôt) :
- de 10 à 15h, Auschwitz 1 ne peut plus désormais se visiter qu'avec un guide (mais reste ouvert, en juin, juillet et août de 7 à 19h ; en mai et septembre de 8 à 18h) car les visiteurs sont trop nombreux
- à Birkenau en revanche, pas de changement
- je ne sais pas si la réfection du Block 27 est terminée.

Je suis bien sûr allée voir ce que vous montrez de votre travail sur votre site et je ne vous surprendrai sans doute pas en vous disant que j'ai été intéressée.

En ce qui concerne une éventuelle version papier de mon travail de recherche, "la question est à l'étude"... car effectivement, autant l'internet est adapté à la transmission d'information, autant seul le livre me semble pouvoir répondre aux besoins d'une analyse, d'une réflexion et d'une étude détaillées. Cela dit, dans sa version actuelle, le site et son blog représenteraient déjà un fort grand nombre de pages, s'ils devaient être intégralement imprimés !

J'espère que votre visite d'Auschwitz vous apportera ce que vous en attendez. Je serai ravie d'y avoir éventuellement contribué. N'hésitez pas à me faire un mail à ce propos au retour si vous en avez envie.
 
le 27/06/2011 à 15:36

Non les honneurs ne sont pas faits pour ce travail de site web en faveur de la connaissance et de la justice qu'il représente par le fait même d'exister. Ce site est un lieu commun des hommes sans être un lieu commun tout court. Tout superlatif pour témoigner de ce travail est vain. Un merci aussi humble possible est encore la meilleure mesure pour qualifier ce travail. Merci à son auteur.

Réponse : Je vous remercie de cet élogieux commentaire.
 
le 22/06/2011 à 21:38

merci pour ce travail ....excellent site riche en détails historiques et surtout présenté avec une grande humanité et une extrême délicatesse.
j'ai beaucoup apprécie les dessins de David Olère ainsi que les explications et commentaires .
merci à nouveau

Réponse : Bonjour.
Quant à moi, je vous remercie de la gentillesse de votre commentaire !
En outre, je suis particulièrement touchée par l'intérêt que vous avez porté à mes pages concernant l’œuvre de David Olère. Il s'agit pour moi d'un véritable artiste, même si, dans le cadre de ce site, je n'ai évoqué que ses productions à valeur documentaire.
J'estime que nous ne lui rendons pas l'hommage qu'il mériterait.
 
le 06/04/2011 à 16:01

Franchement, j'ai beaucoup aimé le site !
 
le 28/03/2011 à 16:33

Bravo pour cet énorme travail, félicitations, c' est remarquable!
Merci

Réponse : ... et merci à vous de ce gentil message !
 
le 28/03/2011 à 09:22

Bonjour,
Bien modestement, en tant qu'anthropologue, je salue votre travail historiographique sur les SK. En tant qu'homme, je vous remercie d'avoir consacré une belle page à Monsieur Filip Müller, cet homme qui a changé ma vie la première fois que j'ai vu le film de Lanzmann. Ce jour-là, j'ai éprouvé la proximité de ce prochain d'une humanité rare et son allemand à l'accent tchèque ne m'est jamais sorti de la tête. Je vous remercie et vous souhaite mille choses. Thierry

Réponse : Bonjour.
Comme vous devez vous en douter, je suis très sensible à votre message, en tant que chercheuse en histoire comme en tant qu'individu.
Je vous en remercie.
 
le 07/12/2010 à 11:00

Avete fatto un ottimo lavoro. La memoria di quanto accaduto dovrà sempre essere accessibile ad ognuno di noi, nella speranza che tutto ciò non si verifichi più. Grazie Cesare

Réponse : Bonjour.

Je vous remercie de ce commentaire fort sympathique et de son message d'espoir.
 
le 08/11/2010 à 16:24

Bonjour Madame,
Je fais des recherches sur la période 1940-1942 car j'ai retrouvé les mémoires de mon beau-père fait prisonnier sur la ligne Maginot et que je suis en train de recopier, j'ai découvert votre site exceptionnel. je suis impressionné par toutes les informations que vous avez regroupées. Mon père ayant combattu de 1940 à 1945 m'a beaucoup parlé de cette période terrible. J'ai 60 ans et très sensibilisé par cette époque terrible. Il faut continuer vos recherches afin d'honorer tous ces disparus afin que leur souvenir demeure. Je vous remercie énormément pour tout le travail que vous faites et qui permet de ne pas occulter toute cette période de notre histoire.
Très cordialement,
Pierre

Réponse : Bonjour.

Je vous remercie beaucoup pour votre enthousiasme à l'égard de mon site et pour vos encouragements. Je vous souhaite à mon tour des recherches aussi intéressantes et fructueuses que possible.
 
le 17/08/2010 à 20:06

Merci pour tous ces conseils judicieux qui ne manquent cependant pas de rappeler à chacun l'origine des motivations qui incitent à découvrir et à comprendre ce que représente Auschwitz dans notre Histoire commune - encore aujourd'hui en 2010.
Agé aujourd'hui de 47 ans, né en France 1963 je n'ai rien connu ni directement ni indirectement des souffrances que des millions de familles ont pu endurer, mais j'ai souhaité et pris la décision d'homme libre de comprendre - pour avoir la capacité de retransmettre à mes enfants ce que le mensonge et l'ignorance peuvent générer.
Je pense sincèrement qu'Auschwitz est d'actualité. Plus de 60 ans après toute cette tragédie, il ne se passe pas un jour sans référence à Auschwitz. Mes lectures se composent uniquement de témoignages de survivants depuis de nombreuses années, parce que c'est le seul moyen pertinent à ma disposition. Encore à notre époque la majorité des gens sont sourds aux messages des survivants comme en 1945 - parce que les faits sont réellement inimaginables mais véridiques. De mon vivant je pense que je supporterai tout simplement pas que quiconque porte atteinte à la mémoire de tout ceux qui ont souffert notamment à l'intérieur de ce camp. J'espère qu'il restera exemplaire pendant des centaines d'années pour permettre aux futures générations de développer des idées positives et de penser humainement et non comme des bourreaux. En résumé, l'ignorance est la pire ennemie de l'homme et ce contre quoi il faut trouver les ressources "d'avancer" et de perpétuer le mouvement.
Merci pour votre action,

Alexandre de France

PS: si jamais quelqu'un avait besoin de références bibliographiques pertinantes, je me ferai un plaisir de répondre

Réponse : Bonjour.
Je suppose que vous faites référence en particulier à la page du site "Aller à Auschwitz".
Il y a également une bibliographie/médiagraphie sur le site ( http://www.sonderkommando.info/mediagraphie/index.html ) qui est susceptible de vous intéresser si vous ne l'avez pas vue.
Quant à la question du couple culture-humanisme en rempart contre le couple ignorance-barbarie, force est de constater me semble-t-il que ce rempart n'est pas une barrière infranchissable. Ce que nous montre aussi le nazisme et l'étude des camps, de mon point de vue, c'est que la possibilité de la barbarie est en germe dans tout être humain. Une forme de paradoxe en quelque sorte, la possible "inhumanité" inhérente à toute humanité...
Les ouvrages de C.Browning (Des Hommes ordinaires : le 101è bataillon) et d'H.Welzer (Les Exécuteurs : des hommes normaux aux meurtriers de masse) sont particulièrement intéressants sur ces questions. Le premier en étudie un exemple concret, le second a une optique plus analytique et sociologique.
Je vous remercie pour votre message.
 
le 25/04/2010 à 14:50

Bonjour Véronique
Vous nous avez fait remarquablement partager votre semaine d'études à Berlin. Vos travaux sont toujours aussi riches et passionnants.
Merci.
Cordialement.

Réponse : Bonjour.
C'est très gentil de votre part, je vous remercie !
 
le 26/03/2010 à 07:14

Bonjour.

Après la découverte des Sonderkommando lors d'un trajet Nice-Marseille mardi dernier, je suis bien évidemment allé à la recherche d'informations complémentaires. Impressionnant.

Cordialement,

Yves

Réponse : Bonjour, Yves.
Encore merci pour tout : ce trajet inespéré, cette solidarité que vous avez présentée comme une évidence, ... et maintenant ce message et votre poursuite d'information.
Avec mes pensées les plus chaleureuses,
Véronique.
 
le 18/03/2010 à 08:07

Je voudrais juste signaler un livre que je viens de lire et qui est d'une extraordinaire qualité littéraire, en même temps qu'un témoignage d'une bouleversante charge émotive sur le vécu des SK: "au coeur de l'enfer" de Gradowski (Taillandier-Texto). Bouleversant

Réponse : Bonjour.
Vous avez tout à fait raison de pointer cet oubli ! Je n'ai cité dans la médiagraphie que "Des Voix sous la cendre" qui propose une partie des manuscrits retrouvés (accompagnés de commentaires) mais ni l'édition Kimé ni l'édition Texto de l'ensemble des manuscrits de Zalmen Gradowski.
Je vais faire le nécessaire.
Je vous remercie.

http://sonderkommando.info/mediagraphie/livres/index.html
 
le 15/02/2010 à 20:55

bonsoir !
merci pour votre réponse et aussi pour vos éclaircissement .
à propos j'ai trouvé un lien qui indique que des algeriens ont bel et bien étaient enrôles de force dans les waffen SS , leur nombre n'est pas connus
http://www.zoom-algerie.com/algerie-88-Said-Mohammedi.html
http://www.voxnr.com/cc/d_france/EEpyZlZuVAWhdRiaIo.shtml

autre questions !! heinrich muller a t-il survécu au 3eme reich ?
quels sont les dirigeant de l'organisation odessa ??

merci d'avance

Réponse : Bonjour.
Je regrette, mais mon site n'a pas vocation à être une encyclopédie ! Il ne m'est pas possible de répondre à toutes les questions que chacun se pose. Je n'en ai ni le temps ni la compétence.
Je vous souhaite de fructueuses recherches.
 
le 12/02/2010 à 18:26

bonjour !
très joli travail ! cela va dans le sens de mes recherches !! je m'intéresse de très prés à ""cette tache noire de l'histoire de l'humanité "" cependant , j'ai apris que il ya des brigades ss musulmanes , et j'aimerais bien savoir si elles ont pris part de prés ou de loin à orchestrée par le régime nazi

merci

Réponse : Bonjour.

Je ne suis pas du tout spécialiste de cette question. A priori il faut chercher du côté de la BNA. J'ignore s'il existe des ouvrages spécifiques sur cette Brigade Nord Africaine (chapeautée par Henri Lafont, rue Lauriston).
Peut-être serez-vous intéressé par :
- cet article : http://www.ihtp.cnrs.fr/spip.php%3Farticle329&lang=fr.html
- le livre de Jacques Simon intitulé "le PPA (1937-1947)" édité par l'Harmattan en 2005
- cet article sur les sources pour les chercheurs en Algérie :
http://www.ihtp.cnrs.fr/spip.php%3Farticle335&lang=fr.html

Bonne chance dans vos recherches.
   
Messages : 21 à 40
Page : 2
Nombre de messages : 119